web analytics

Un testament, c’est important!

testament

Vous n’avez pas encore rédigé votre testament? Alors il est plus que temps de le faire! Pourquoi? Parce qu’un tel papier évitera bien des ennuis et des conflits à vos survivants!

Que voulez-vous, quand il est question d’argent, les gens peuvent devenir pingres… Le testament est donc un document important qui assure que votre succession sera réglée rapidement, harmonieusement et comme vous le souhaitez. Grâce à lui, votre héritage sera réparti entre vos héritiers, selon vos vœux.

Sans testament, c’est la loi qui décide!

Si vous décédez sans testament, c’est la loi qui déterminera à qui doivent aller vos biens, une fois vos dettes payées, bien entendu! Ces derniers seront alors répartis entre vos héritiers légaux (conjoint marié ou uni civilement, enfants, père et mère, frères et sœurs, neveux et nièces, etc.), selon les règles prévues dans le Code civil du Québec. Par exemple, si vous n’avez pas d’enfant et que vos parents sont vivants, les deux tiers de votre héritage ira à votre conjoint survivant, alors qu’un tiers ira à vos parents. Ces derniers seront sûrement contents, mais peut-être pas votre conjoint… Et si vous n’êtes pas marié ni uni civilement, votre conjoint survivant n’aura rien du tout. En effet, la loi ne considère pas les conjoints de fait comme des héritiers légaux, et ce, même si vous avez vécu ensemble plus de 20 ans et même si des enfants sont nés de votre union!

L’expression de vos dernières volontés

Le testament présente aussi d’autres avantages. Il vous permet, entre autres, d’adapter son contenu à votre situation particulière et aux besoins de chacune des personnes que vous aimez. Par exemple, dans le cas d’une famille reconstituée avec présence d’enfants issus d’une union précédente, différentes clauses peuvent être ajoutées pour répartir votre patrimoine tout en protégeant votre nouveau conjoint. Il vous offre aussi l’opportunité de planifier vos legs de manière à réduire les impacts fiscaux à la suite du décès. Vous en laisserez donc plus à vos héritiers et moins au fisc! Enfin, votre testament peut comprendre les détails concernant vos funérailles, ainsi que vos préférences relativement aux soins et à l’éducation de vos enfants, s’il y a lieu. Bref, rédiger un testament est vraiment primordial. Et, rassurez-vous, cela n’a jamais fait mourir personne!

Divers types de testament

Vous êtes convaincu? Tant mieux! Reste maintenant à décider la forme du testament. Au Québec, il en existe trois types :

  • Le testament notarié : ce testament devant notaire est le plus populaire, car il offre le plus d’avantages. Il permet, entre autres, de commencer plus rapidement la liquidation de la succession puisqu’il n’a pas à faire l’objet d’une procédure de vérification comme c’est le cas pour les autres formes de testament. Il est également protégé contre toute perte ou falsification possible et peut être retracé rapidement, car il est conservé dans la voûte du notaire et est inscrit au registre des testaments de la Chambre des notaires. Et, contrairement à ce que les gens pensent, comme cette forme de testament est exemptée de la procédure de vérification, au total il coûte généralement moins cher que le testament olographe et le testament devant témoins.
  • Le testament olographe : c’est le testament le plus simple. Il ne coûte rien (au départ, du moins) et peut ne comporter que quelques lignes. Il doit cependant être entièrement rédigé et signé à la main par le testateur. Vous ne pouvez recourir à aucune machine à écrire ni à aucun ordinateur ou formulaire quand vous rédigez un tel document. Et, contrairement à la croyance populaire, aucun témoin n’est requis pour ce type de testament. Cela dit, il doit être vérifié par la cour, ou par un notaire, après le décès, ce qui entraîne des frais et des délais. Il risque aussi d’être détruit, perdu ou contesté. Pour faciliter sa recherche (étant donné que vous l’avez rédigé seul), vous avez également intérêt à faire part de son existence à un proche, à un notaire ou à un avocat.
  • Le testament devant témoins : ce type de testament doit être signé en présence de deux témoins majeurs et neutres, que vous n’aurez pas choisis comme héritiers dans votre testament et qui devront eux-mêmes apposer leur signature en votre présence sur le document. Vous n’êtes pas obligé de le rédiger vous-même à la main, vous pouvez demander à quelqu’un d’autre de le rédiger pour vous, à la main ou à l’aide d’un ordinateur. Comme le testament olographe, il doit aussi être vérifié par la cour, ou par un notaire, après le décès, ce qui entraîne des délais et des coûts additionnels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam