web analytics

L’Appui proches aidants : présent pour offrir des services et ressources indispensables

L'Appui proches aidants, services, ressources indispensables

Créé en 2009, l’Appui proches aidants est un organisme à but non lucratif financé par le gouvernement du Québec dans le cadre du plan d’action dédié aux personnes proches aidantes. Cet organisme a pour mandat de soutenir le déploiement de services de répit, de soutien psychosocial, de formation et de partage de connaissances liées à la proche-aidance. Voici plus de détails sur ces services. Lire la suite

Les garderies dans les RPA et CHSLD : une belle initiative qui rassemble des aînés et des enfants

Garderies, RPA, CHSLD, initiative qui rassemble, aînés, enfantsAfin de réduire l’isolement des personnes âgées qui vivent en résidences pour aînés, certains directeurs d’établissements ont décidé d’y implanter des garderies. Comme les personnes âgées ont un penchant naturel pour les tout-petits, c’est avec une grande joie qu’elles accueillent ce type de projet intergénérationnel. Voici comment cette cohabitation se déroule au quotidien. Lire la suite

Maisons des aînés : où en sommes-nous (près de deux ans plus tard)?

Maison des aînés Saint-Jean-sur-Richelieu, vue entrée de jour

Source: CHSLD et maisons des aînés – Une transformation majeure des milieux d’hébergement au Québec – Salle de presse – MSSS https://www.msss.gouv.qc.ca/ministere/salle-de-presse/sujet-263/

Promettant de transformer considérablement les milieux d’hébergement de la province, le projet de maisons des aînés et alternatives du gouvernement du Québec va bon train, selon la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais.

Confirmé en novembre 2019, il a été entamé au printemps 2021 avec le coup d’envoi des travaux. Survol d’où on en est, deux ans plus tard.

Premières maisons des aînés prêtes en 2022

Plusieurs maisons des aînées et alternatives sont présentement en construction au Québec, tandis que l’édification d’autres, telles que la future maison des aînés de Rivière-du-Loup, est en voie d’être annoncée. Les premières unités devraient être prêtes à accueillir leurs occupants dès l’automne 2022, a indiqué la ministre dans un communiqué. Voir le communiqué complet ici.

La nouvelle risque d’en réjouir plusieurs, puisque la province est aux prises avec un manque de places dans les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), un phénomène qui perdure depuis des années. Selon les dernières informations, environ 2 600 places sur les 3 468 promises seront prêtes cette année. Ces places incluent autant de nouvelles unités que des chambres de CHSLD (environ 2 500 au total) qui seront transformées afin d’accueillir la nouvelle clientèle destinée à vivre dans ces constructions.

Qu’est-ce qu’une maison des aînés et alternative?

Plus précisément, une maison des aînés et alternative est une résidence spécialement construite pour les personnes âgées en perte d’autonomie et pour les clientèles vivant avec une déficience intellectuelle ou physique, ou encore avec un trouble du spectre de l’autisme.

Au sein d’une même maison, il y aura donc des places pour les aînés et d’autres pour les personnes nécessitant des soins particuliers. Les jeunes adultes en situation de handicap, par exemple, auront le droit de demander leur place.

Selon les données fournies par le gouvernement du Québec, 46 maisons des aînés et alternatives seront construites ou rénovées partout sur le territoire québécois au cours des prochains mois, en plus des cinq destinées aux communautés autochtones.

« Des milieux de vie à dimension humaine »

Ce qui distingue le projet, c’est l’aspect « dimension humaine » qu’il promet d’offrir. La ministre Blais a expliqué que l’initiative permettra d’allouer des centaines de places aux aînés et aux adultes ayant des besoins spécifiques, au sein de « milieux de vie à dimension humaine, conçus pour rappeler ce qu’est un domicile », selon ses termes.

Les résidents s’y sentiront davantage comme chez eux que s’ils habitaient, par exemple, dans un CHSLD traditionnel, selon la ministre. En outre, les maisons offriront une organisation plus conviviale des espaces intérieurs et extérieurs, et seront mieux adaptées aux besoins des usagers et de leurs proches. Chaque résident aura sa propre salle de bain et les constructions seront plus spacieuses, donc moins propices aux épidémies. Plus de personnel sera également disponible pour offrir des soins personnalisés aux résidents.

Chacune des maisons sera constituée d’unités de 12 chambres individuelles climatisées avec toilette et douche adaptées, et les résidents auront accès à des services et des soins offerts 24/7. Les soins prodigués dans les maisons mettront l’accent sur le bien-être des personnes et favoriseront les interactions sociales, le tout dans un cadre de vie chaleureux et sécuritaire.

Constructions et chantiers des maisons des aînés au Québec

Tel que mentionné, la construction de plusieurs projets a été confirmée par le gouvernement du Québec récemment, le plus récent en cours étant celui de Pont-Rouge. La maison, qui sera située en bordure de la rue Dupont, offrira 48 places : 36 pour les aînés et 12 autres pour les adultes ayant des besoins spécifiques.

Ailleurs au Québec, la construction d’une vingtaine d’autres maisons des aînés a été confirmée avec une première pelletée de terre, dans des régions telles que Havre-Saint-Pierre, Montmagny, Black Lake, Gatineau, Chomedey et Blainville.

Quelques exemples de projets confirmés :

Maison des aînés de Lévis

Nouvelle construction située au cœur de la communauté du secteur des Chutes-de-la-Chaudière qui promet d’offrir aux aînés et aux personnes ayant un handicap un nouveau milieu d’hébergement et de vie le plus près possible de leur domicile. Pour en savoir plus, c’est par ici.

Maison des aînés de Saint-Timothée

Centre d’hébergement et de soins de longue durée dont la mission est d’offrir de façon temporaire ou permanente un milieu de vie adapté aux résidents aux prises avec des problèmes particuliers. Pour en savoir plus, c’est par ici.

Maison des aînés et maison alternative de Victoriaville

Projet qui offrira à la population de la région 72 places en chambre individuelle avec toilette et douche adaptées, dans un milieu de vie à dimension humaine. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Maison des aînés de Magog 

Quarante-huit personnes pourront emménager dans la nouvelle maison des aînés et alternative de Magog au cours de l’automne 2022. Pour en savoir plus, c’est par ici.

Maison des aînés de Gatineau

En septembre 2021, a été confirmé le début des travaux de cette nouvelle construction à Gatineau qui pourra accueillir 72 personnes. Voir les détails complets ici.

Maison des aînés de Rivière-au-Renard

Ce projet de plus de 30 M$ comprendra des installations intérieures et extérieures pensées pour favoriser un mode de vie actif et axé sur le contact humain. Pour en savoir plus, c’est ici.

Maison des aînés et alternative à Black LakE

Les 28 résidents séjournant actuellement au CHSLD du Lac-Noir ainsi que le personnel aménageront dans la nouvelle construction. Pour en savoir plus, c’est par ici.

Maison des aînés et alternative de Havre-Saint-Pierre 

Ce projet prévoit la relocalisation des résidents de la Corporation des aînés de la Minganie et du CHSLD dans ce nouvel immeuble appartenant au Centre intégré de santé et de services sociaux de la Côte-Nord. Pour en savoir plus, c’est ici.

Consultez la liste complète des projets ici.

Coût de construction des maisons des aînés plus élevé que prévu

Récemment, on apprenait, par la bouche des médias, que le coût de construction du projet dans son ensemble risquait d’être plus élevé que les 2,6 milliards de dollars initialement prévus, notamment en raison de l’ajout de mesures sanitaires liées à la COVID-19.

Selon un article publié par le Journal de Montréal, des appels d’offres ont dû être annulés à cause des prix trop élevés. Cela pourrait donc entraîner un retard dans la livraison de certains édifices, mais chose certaine, les maisons des aînés et alternatives du Québec sont bel et bien en train de voir le jour.

D’ailleurs, selon une déclaration récente de la ministre Blais, ces maisons pourraient même devenir un « modèle pour les 100 prochaines années » en marquant un « changement de paradigmes » dans la prestation des soins offerts aux personnes en perte d’autonomie au Québec.

Avantages de vivre en résidence pour aînés (Top 5)

Avatanges de vivre en résidences (Top 5)

Les personnes retraitées qui choisissent d’habiter en résidence privée y voient l’occasion de bénéficier d’un milieu de vie sécuritaire et de nombreux services tout en préservant leur indépendance. En fait, les avantages de vivre en résidence pour personnes âgées sont multiples. Pour en donner un aperçu, voici notre top 5 des meilleures raisons pour faire le grand saut !

Lire la suite

Heureux, en santé et connectés!

Gira, Grande Interaction pour Rompre avec l’Âgisme

Saviez-vous qu’en 2021, près de 20% des Canadiens sont âgés de 65 ans et plus et que la plupart vieillissent en étant heureux, en santé et « connectés » aux autres? C’est pour valoriser ce constat que des chercheurs de l’Université de Sherbrooke ont lancé la Grande Interaction pour Rompre avec l’Âgisme (Gira).  Lire la suite

Connaissez-vous les différentes manifestations de l’âgisme?

âgisme, aînées

On connaît bien le sexisme et le racisme. Mais l’âgisme est encore un terme méconnu par la majorité des gens. Pourtant, 1 personne sur 2 aurait des comportements discriminatoires envers les personnes d’un certain âge. Ces comportements sont souvent faits de façon inconsciente ou sans vouloir être déplacés, mais ils peuvent irriter ou même être blessants et inacceptables. Voici plus d’informations sur le sujet.

Lire la suite

Conseils et ressources pour contrer l’intimidation

Conseils, ressources, intimidation, FADOQ, Aîné-AviséL’intimidation est sournoise et néfaste. Elle n’a pas sa place et doit être dénoncée. Pour ce faire, le Réseau FADOQ a créé le programme Aîné-Avisé qui tente de sensibiliser la population à la maltraitance et à l’intimidation faites aux personnes aînées. De pair avec le CIUSSS du centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal et la Sûreté du Québec, la FADOQ y offre des conseils et propose des ressources d’aide pour que les victimes, leurs proches et les intervenants puissent contrer ce type d’abus. Lire la suite

Coopératives d’habitations pour ainés : une nouvelle tendance au Québec!

Coopératives d’habitations, ainés, tendance, QuébecAvez-vous déjà entendu parler des habitations communautaires pour aînés? C’est relativement nouveau au Québec : il s’agit d’une forme de cohabitation à coût accessible, qui représente une alternative aux résidences pour aînés gérées par un propriétaire. Les résidents prennent part aux décisions et participent à leur façon aux petites tâches de la vie quotidienne. C’est un milieu de vie coopératif dans lequel chacun se sent chez soi et peut s’épanouir. Lire la suite