web analytics

Covid-19 – Mesures et recommandations pour les résidents, les proches et les employés

Vivre en résidence a à cœur la santé et le bien-être des personnes âgées. Dans le contexte actuel, l’équipe propose un résumé des annonces faites par le gouvernement du Québec, des mesures mises en place et des recommandations à suivre.

23 mars 

  • Toutes les RPA dont les résidents ont été vaccinés depuis 21 jours ou plus pourront rouvrir leur salle à manger.

19 mars

  • Les personnes de 65 ans et plus qui le souhaitent peuvent se faire vacciner.
  • Les sorties essentielles à l’extérieur demeurent permises en RPA pour se rendre à l’épicerie, à la pharmacie ou pour prendre l’air.
  • Les sorties extérieures pour rassemblements ne sont pas permises, mais un résident vivant seul en RPA peut rencontrer une autre personne, toujours la même.
  • Les cafétérias et les salles à manger des RPA en zone orange sans éclosions pourront continuer à servir des repas, à condition de respecter la distanciation physique.
  • Les visites pour les résidents en fin de vie ou reposant aux soins palliatifs sont toujours permises, peu importe le milieu de vie.

1er mars

26 février

  • Seuls les proches aidants connus des milieux de vie peuvent visiter les aînés dans les CHSLD privés et publics, les RPA et les ressources intermédiaires. En zone rouge, une seule personne peut visiter un résident à plus d’une reprise au cours de la même journée, selon la prise de rendez-vous convenue avec le milieu de vie. En zone orange, deux proches aidants sont acceptés pour la même période, qu’ils soient ensemble ou séparés.
  • Seuls les déplacements de personnes proches aidantes entre les territoires limitrophes sont acceptés.
  • Les personnes proches aidantes doivent réduire au maximum les contacts et respecter le couvre-feu. Toutefois, dans certaines situations particulières, les personnes proches aidantes pourraient obtenir d’un établissement de santé et de services sociaux une attestation permettant les déplacements lors du couvre-feu lorsque ces déplacements sont cliniquement requis pour l’usager.
  • Dans les RPA en zone rouge, les activités pour empêcher le déconditionnement physique des aînés sont permises, ainsi que l’accès au salon de coiffure et à la salle de cinéma maison (sous supervision d’un membre du personnel, avec des places assises et un nombre restreint de résidents).
  • Les visites sont permises pour les personnes proches aidantes ainsi que pour les visiteurs en unités de soins palliatifs et de fin de vie, dans tous les milieux de vie.

17 décembre 2020

  • Une personne seule vivant en résidence privée pour aînés (RPA) pourra se joindre à une même bulle familiale pour la période des Fêtes, du 17 décembre au 11 janvier, à condition de se placer en isolement pendant 7 jours à son retour.
  • Seuls les proches aidants connus des milieux de vie pourront visiter les aînés dans les CHSLD privés et publics, les RPA et les ressources intermédiaires. En zone rouge, une seule personne y sera autorisée par cycle de 24 heures. En zone orange, deux proches aidants seront acceptés pour la même période, qu’ils soient ensemble ou séparés.
  • Les proches aidants devront prendre rendez-vous et respecter les mesures de prévention de la COVID-19, incluant le port de l’équipement de protection individuelle.
  • Les sorties essentielles à l’extérieur demeurent permises en RPA, pour se rendre à l’épicerie, à la pharmacie ou pour prendre l’air.
  • Les cafétérias et salles à manger des RPA sans éclosions pourront continuer à servir des repas, à condition de respecter la distanciation physique.
  • En RPA, seules les activités pour empêcher le déconditionnement physique des aînés seront acceptées.
  • Les visites humanitaires pour les patients en fin de vie ou reposant aux soins palliatifs sont toujours permises.

2 octobre

15 septembre

  • Tous les visiteurs (dont les enfants sauf pour les bambins de 2 ans et moins) doivent obligatoirement porter un masque de procédure ou un couvre-visage, appartenant à ce visiteur, lors des déplacements à l’intérieur de la résidence.
  • Les résidents doivent obligatoirement porter un masque de procédure ou un couvre-visage pour se déplacer dans la RPA, hors de leur unité locative. Cette obligation ne s’applique pas aux résidents qui vivent dans une RPA où l’exploitant vit sur place (habituellement, RPA de 9 unités locatives et moins), car ce milieu de vie est considéré comme une cellule familiale.
  • Les visiteurs, les personnes proches aidantes, le personnel non régulier de la résidence offrant des soins ou des services (dentiste, hygiéniste dentaire, audioprothésiste, etc.), le personnel embauché par la famille et les bénévoles, doivent s’inscrire à un registre afin de pouvoir rapidement être contactés par une autorité de santé publique en cas d’éclosion et placés en isolement préventif si cela est requis.

28 août

19 juin

  • Québec donne le feu vert à la reprise des sorties et des visites dans les résidences pour personnes âgées (RPA) et les ressources intermédiaires (RI).

18 mai

  • Le dépistage est offert aux proches aidants qui le souhaitent.
  • Les visites de location sont permises, dans la mesure où les règles sanitaires de prévention et de contrôle des infections sont strictement respectées.
  • Les services d’entretien ménager qui sont requis pour assurer la salubrité de l’unité locative du résident et qui peuvent être dispensés en tout temps à une distance de 2 mètres de celui-ci sont permis.
  • Les activités de loisirs peuvent reprendre dans la mesure où une distance de 2 mètres peut être maintenue entre les résidents.

13 mai

  • Le port du masque est fortement recommandé lors de sorties et dans tous lieux où il est difficile de respecter la consigne de distanciation sociale de 2 mètres.
  • Les personnes âgées habitant dans des résidences privées pour aînés peuvent prendre leur voiture et se déplacer dans les commerces pour les achats essentiels (pharmacie, épicerie).

11 mai 

  • Les proches aidants significatifs peuvent apporter du soutien à une personne âgée peu importe son milieu de vie. Cette mesure est sous réserve d’un engagement et de certaines conditions.

5 mai

  • Les personnes vivant en résidence privée pour aînés sont à nouveau autorisées aux sorties extérieures sans supervision en respectant des consignes strictes, notamment la distanciation physique et le port d’un couvre-visage en public.
  • Les visites sont permises dans tous les milieux de vie auprès des personnes en fin de vie selon certaines conditions.

4 mai

  • La sortie d’un proche d’une résidence privée pour aînés où des cas de COVID-19 ont été déclarés est dorénavant possible.

30 avril

  • La Direction générale de la santé publique de Montréal propose Le GO pour bouger!, un programme d’activité physique créé et adapté pour les aînés. Les exercices sont présentés sous forme de capsules vidéo.

21 avril

  • M. Legault indique que sur 2600 résidences, il y en a 80 où c’est difficile et 2300 qui ne posent aucun problème.
  • 1000 des 2000 postes dans des résidences ont été comblés jusqu’ici par des médecins, infirmières, etc.

20 avril

  • Le premier ministre du Québec, François Legault, invite les sages, les moins jeunes à «Allez dehors»! Il rappelle que le confinement n’exige en rien de rester entre quatre murs… en autant que soient appliquées les recommandations de la santé publique : distanciation de 2 m et lavage des mains au retour.
  • Une centaine de médecins se sont déjà ajoutés aux équipes des CHSLD et d’autres effectifs des hôpitaux seront bientôt déployés.

18 avril

  • Quelque 125 militaires des Forces armées canadiennes ayant une formation médicale commencent à arriver dans les CHSLD.

15 avril

  • Le premier ministre lance un appel aux médecins spécialistes pour s’ajouter au personnel des CHSLD.

14 avril

  • Le gouvernement publie une liste préliminaire des CHSLD et des RPA (résidences privées pour aînés) touchés par la pandémie.

13 avril

  • Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) demande aux RPA de réduire  au maximum le nombre de membres du personnel différents en
    contact avec un même résident.

7 avril

  • Tous les intervenants qui se trouvent à moins de 2 mètres d’un résident doivent dorénavant porter un masque de procédure.

2 avril

  • Le salaire des préposés aux bénéficiaires sera bonifié de 4 $/h pour soutenir ces employés essentiels et au cœur de la crise.
  • Le premier ministre demande d’agir comme si des cas de Covid-19 étaient confirmés dans toutes les résidences pour personnes âgées. En appliquant à la lettre les consignes, nous sauveront des vies… peut-être celle de notre mère, de notre frère, etc.

1er avril

  • À la suite de la multiplication de foyers d’éclosion, plus aucune visite n’est possible dans toutes les résidences pour personnes âgées. Des mesures encore plus sévères s’appliqueront pour contrôler les entrées et les sorties.
  • Le gouvernement du Québec offre au personnel qui en est mesure de le faire d’aller habiter à l’hôtel pour réduire les possibilités d’être en contact avec des personnes contaminées.
  • Une annonce sera faite d’ici quelques jours concernant la bonification des salaires des préposés(es) aux bénéficiaires.

31 mars

  • À la suite de l’éclosion de foyers d’infection de la maladie à coronavirus dans des résidences pour aînés et des CHSLD, des gardiens seront dorénavant responsables de contrôler l’entrée de ces milieux de vie.

30 mars

  • Une aide d’urgence de 133 millions est octroyée aux institutions qui accueillent des aînés ou autres clientèles vulnérables. Ce budget vise à couvrir le paiement d’heures supplémentaires, l’embauche de personnel supplémentaire et permettre l’approvisionnement en équipements de protection et de désinfection.
  • Quelque 40 millions de dollars sera remis aux résidences privées pour aînés certifiées, alors que 20 millions seront consacrés aux CHSLD privés non conventionnés.

25 mars

  • Trois résidences pour aînés confirment la présence des premiers cas de résidents atteints de la maladie à coronavirus.

24 mars

  • Les personnes âgées dans les résidences ne doivent plus sortir sans supervision.

23 mars

  • Le premier ministre du Québec annonce la fermeture de tous les commerces et entreprises jugées non essentiels à compter de minuit le 24 mars et jusqu’au 13 avril pour tenter d’enrayer la progression du coronavirus au pays.

16 mars

  • Les visites non essentielles dans les résidences pour personnes âgées sont dorénavant interdites.

13 mars

  • Toute personne qui planifie visiter une personne âgée doit s’assurer de ne pas être malade, de ne pas avoir eu de risque élevé d’exposition au virus et de ne présenter aucun symptôme (toux ou fièvre).

Source photo : Radio-Canada

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam