web analytics

Faire la lecture aux aînés en résidences: un moyen simple de briser la solitude!

Liratoutâge, lecture, aînés, résidences, moyen, solution, briser, solitude

C’est en cherchant un milieu de vie dans lequel sa mère âgée pourrait être heureuse que Mme Godelieve De Koninck découvrit à quel point les résidents des CHSLD et des résidences privées pour aînés (RPA) semblaient s’ennuyer et souffrir de solitude. L’orthopédagogue à la retraite et doctorante en enseignement du français de Québec chercha alors un moyen de faire changer les choses. Et la lecture lui est tout de suite apparue comme étant une façon géniale de briser cette solitude! 

Naissance d’un beau mouvement de solidarité

« Depuis que je suis toute petite, la lecture me permet de me détendre, de rêver, d’apprendre et de voyager, explique Mme Koninck. Alors, pourquoi ne pas partager cette passion aux personnes âgées qui se sentent seules? » 

Demandant l’aide de son neveu, qui est organisateur communautaire, cette dernière commença à offrir bénévolement des séances de lecture à haute voix à des personnes non-voyantes. Elle choisit alors pour eux des articles, des poèmes et de courtes nouvelles qui apportent du réconfort et du bonheur.

Puis, quelques intéressés décidèrent de suivre son exemple, allant lire eux aussi de belles choses aux aînés qui vivent en résidences. Souffrant souvent d’Alzheimer ou d’autres maux physiques ou mentaux, ces résidents furent plus que contents de partager des moments de proximité, de détente et de découverte avec ces bénévoles amoureux des mots.

Lire à tout âge!

De fil en aiguille, de plus en plus de bénévoles se joignirent au mouvement, et de plus en plus d’aînés bénéficièrent de séances de lecture gratuites. C’est ainsi qu’est né l’organisme Liratoutâge« Le seul prérequis pour être bénévole est d’aimer la lecture et de vouloir partager cette passion! explique Mme Koninck. Il ne s’agit pas de lire des romans de haute voltige intellectuelle, mais seulement de courtes lectures qui font du bien. »

Avant la pandémie, l’organisme rassemblait déjà 60 bénévoles, qui se rendaient dans une soixantaine de CHSLD et RPA de la région de Québec et de Chaudière-Appalaches. Satisfaite de ce succès, la fondatrice espérait toutefois que ces services puissent être offerts partout dans la province.

Peu de temps après, ce rêve devint réalité grâce à une subvention gouvernementale obtenue par le biais du programme Québec, ami des aînés. Treize ans après la première séance de lecture, c’est plus de 100 lecteurs bénévoles qui se relaient pour éclairer les journées des personnes âgées vivant en résidences, et ce, dans tous les coins du Québec!  

Séances de lecture virtuelles durant la pandémie

Même si rien ne remplace une rencontre en personne, les séances de lecture sont maintenant offertes sur grand écran aux résidents des CHSLD et des RPA. Une fois par semaine, Mme De Koninck et ses bénévoles enregistrent une séance de 30 minutes, qui est ensuite envoyée au responsable des loisirs de chaque résidence.

Quelques invités spéciaux se joignent  aux lecteurs et lectrices, telle que la comédienne Guylaine Tremblay, qui a lu un chapitre du roman Les enfants de ma vie, de Gabrielle Roy. Des séances de lecture se sont même terminées par une prestation musicale gracieusement offerte par l’orchestre de musique classique Les Violons du Roy!

« Grâce à la douceur de la musique et des histoires racontées avec émotion, les aînés sont ravis et retournent dans leur chambre le coeur heureux! » explique l’instigatrice du projet.

Mission accomplie

« L’organisme Liratoutâge s’est donné pour mission de permettre aux personnes résidant en milieux d’hébergement pour aînés de profiter de lectures stimulantes et de rester en contact avec le monde qui les entoure, de rêver, d’apprendre et d’échanger », explique Mme De Koninck.

Mais comme l’a si bien dit la journaliste Rima Elkouri dans le journal La Presse, les bénévoles accomplissent bien plus que cela : ils « vaccinent les aînés contre la solitude » et apportent une dose de joie et de tendresse qui se renouvelle semaine après semaine…  Merci, Mme De Koninck!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam